Journal cover Journal topic
Geographica Helvetica
Journal topic

Journal metrics

CiteScore value: 1.8
CiteScore
1.8
SNIP value: 0.879
SNIP0.879
IPP value: 0.79
IPP0.79
SJR value: 0.404
SJR0.404
Scimago H <br class='widget-line-break'>index value: 17
Scimago H
index
17
h5-index value: 13
h5-index13
Volume 59, issue 3
Geogr. Helv., 59, 227–237, 2004
https://doi.org/10.5194/gh-59-227-2004
© Author(s) 2004. This work is distributed under
the Creative Commons Attribution 3.0 License.
Geogr. Helv., 59, 227–237, 2004
https://doi.org/10.5194/gh-59-227-2004
© Author(s) 2004. This work is distributed under
the Creative Commons Attribution 3.0 License.

  30 Sep 2004

30 Sep 2004

Le "nettoyage ethnique" : approche géographique

S. Rosière S. Rosière
  • Maître de Conférences au Département de Géographie de l'Université Nancy 2, Campus Letlres & Sciences Humaines, 3, Place Godefroy de Bouillon, B.P. 3397,54015 Nancy cedex, France,

Abstract. Cet article a pour but de définir le concept de «nettoyage ethnique» (NE) et d'en offrir une typologie. Le terme de NE est employé de manière courante mais souvent vague (on a pu le considérer comme un euphémisme pour parier de génocide). On insistera ici sur la dimension spatiale de ce concept et le distinguer clairement du génocide. En effet, si le génocide a pour finalité un groupe ethnique ou national, le NE a pour finalité un territoire. C'est donc un concept éminemment géographique.

La typologie spatiale du NE peut se déduirc de deux facteurs principaux: le niveau d'intégration du territoire visé dans le «système-monde» et la densté de sa population. Dans le «core» (j'utilise ce terme pour parler du «centre» à l'échelle planétaire), le NE est lié soit à la construction d'Etat («nettoyage» de statogenèse) – comme ce fut le cas en Bosnie-Herzégovine lors du conflit au cours du quel cette expression s'est cristallisee (1992–95) –, soit à des déplacements de frontières («nettoyage» de translation territoriale). Dans les deux cas. les appareils d'Etat tentent de constituer des territoires peuplés de facon homogène (par des moyens qui restent violents). A cheval sur le «core» et les périphéries, le «nettoyage» de front pionnier est une catégorie spécifique concernant aussi bien l'Amérique du Nord (zone intégrée au «core» et processus achevé), que l'Indonésie ou l'Amazonie (zone périphérique et processus en cours). Dans les régions les plus pauvres, la création d'Etat ou les translations territoriales ont moins d'importance que l'accaparement des ressources. On peut parier là de «nettoyage» de prédation dans lesquels les ethnies se disputent des richesses vitales pour leur survie (p.ex. terres arables. minerais). Enfin. le «nettoyage» de contrôle social (Shoah, génocide rwandais) vise clairement une ethnic mais apparaît comme un processus transitionnel vers les concepts plus sociologiques de génocide ou de politicide.

Publications Copernicus
Download
Citation