Articles | Volume 49, issue 2
Geogr. Helv., 49, 73–80, 1994
https://doi.org/10.5194/gh-49-73-1994
Geogr. Helv., 49, 73–80, 1994
https://doi.org/10.5194/gh-49-73-1994

  30 Jun 1994

30 Jun 1994

Le futur des paysages suisses : sommes-nous atteints de schizophrénie?

L. Bridel L. Bridel
  • Université de Lausanne, Institut de Géographie, BFSH 2, 1015 Lausanne-Dongny, Switzerland

Abstract. Le paysage, compris comme l'ensemble des formes visibles de l'espace géographique et des écosystèmes, ainsi que leurs images mentales, peut s'analyser à diverses echelles. L'aménagement du paysage en Suisse révèle un écart considerable entre la valeur accordée au paysage-spectacle et la prise de conscience souvent tres limitée des mécanismes menant à sa dénaturation. On observe quatre attitudes principales face au paysage, qui révèlent des symboltques et des systèmes de valeurs distincts, attitudes qui peuvent se définir à travers un paysage typique: la ville à la campagne, le terroir villageois, le décor, le biopaysage. Selon l'emprise que ces diverses attitudes auront sur la société suisse du siècle prochain, les paysages évolueront de manière fort diffèrentes, en matière d'intensité de l'usage agricole, de dépérissement des forêts ou d'extension des aires construites.

Download